Passer au contenu

/ Direction de la prévention et de la sécurité

Je donne

Rechercher

La drogue du viol, un phénomène méconnu

Les drogues du viol seraient en cause dans près de 15 % des agressions sexuelles rapportées au Québec. Ce constat préoccupe beaucoup l'Université de Montréal, qui estime important de sensibiliser la population du campus. Le Bureau d'intervention en matière de harcèlement (BIMH) et le Comité permanent sur le statut de la femme de l'UdeM travaillent de concert pour sensibiliser les associations étudiantes et faire des campagnes d'affichage sur tout le campus.